Santé et sécurité

«Beaucoup d'ouvrier.e.s souffrent de maladies respiratoires et d'allergies. Ils ont des maladies pulmonaires et des difficultés à respirer. Ceci est dû aux vapeurs de toluène.»

Les rapports de monitoring d'Electronics Watch montrent que le matériel électronique est souvent produit par les ouvrier.e.s dans un environnement dangereux et ces derniers travaillent de longues heures sans protection adéquate.

  • Ils peuvent ne pas avoir accès à des syndicats ou à des comités de santé et de sécurité qui pourraient exiger un environnement de travail sûr.
  • Ils travaillent avec des substances chimiques qui peuvent être explosives, toxiques ou corrosives, qui affectent la peau, le système respiratoire, le système reproductif et le système nerveux central.
  • Le travail d'assemblage répétitif peut mener à des troubles traumatiques cumulatifs, des maux de dos et des troubles du système musculo-squelettique. Le travail d'inspection visuel peut produire des troubles de la vue.
  • Les facteurs psychosociaux nocifs dans le travail électronique incluent le rythme rapide et constant des lignes d'assemblage, la nature monotone du travail et le travail par quarts rotatifs. En Chine, les recherches menées par Electronics Watch et l'Institut des droits économiques suggère que les suicides des ouvrier.e.s sont causés par des conditions de travail très difficiles.

Lisez les récits d'ouvrier.e.s:

«Sans voix au chapitre et sans possibilité de recours, et donc en mauvaise santé»

«Pourquoi les pratiques d'achat ont des conséquences pour les ouvrier.e.s»