Conférenciers Jour 1

Maria Eminenta, International Department of the Confederation of Indonesia Prosperity Trade Union (KSBSI)

Maria Eminenta is responsible for tackling the internal and external organizational issues on Climate Change and Just Transition. She is a member of the Indonesian National Task Force on Climate Change issue (as an observer for government policy and program). She is also the National coordinator for Indonesia Trade Union Alliance on Just Transition. Maria is the program coordinator of the International Institute for Workers Education which is a trade union program initiated by ACV CSC Belgium for the Asia Pacific region. She is Responsible for the coordination of Cambodian and Indonesian Trade Unions under this program in the Networking for Workers in Multinational Companies and Supply Chains. She is a graduate of the University of Tri Karya, Medan-South Sumatera, in the field of Finance and Banking.

Anibel Ferus-Comelo, University of California, Etats-Unis

Anibel Ferus-Comelo  dirige le programme d'études du travail axé sur la participation des collectivités à l'Université de Californie, Berkeley (États-Unis). Les initiatives de collaboration multi-organisationnelle qu'elle développe donnent la priorité à l'équité entre les races, les classes, les castes et les genres par le biais de l'organisation collective et des politiques publiques. Ayant vécu et travaillé sur trois continents, elle apporte une perspective analytique multilingue et transnationale à ses connaissances approfondies sur les chaînes d'approvisionnement, les migrations et le développement. Elle est l'autrice de nombreux articles spécialisés et de chapitres de livres, et est une éducatrice, formatrice et animatrice expérimentée.

Dr. Camila Huerta Alvarez, Professeure adjointe de sociologie, Université de Californie Merced, États-Unis

Camila Huerta Alvarez est l’auteure principale de « Is Labor Green ? Une analyse de panel transnationale de la syndicalisation et des émissions de dioxyde de carbone. » Une grande partie de ses recherches est axée sur l’intégration de théories allant de la sociologie du racisme et de l’ethnicité aux questions de justice environnementale. Elle utilise une variété de méthodes, y compris la modélisation par panels, spatiale et à multiniveaux. Elle a obtenu son doctorat et son master de sociologie à l’Université de l’Oregon. Elle a obtenu une double licence en sociologie et en mathématiques à l’Université du Nevada à Las Vegas.

Grizelda "Gerthie"Mayo-Anda, Avocate de l’environnement, Directrice exécutive, Centre d’assistance juridique environnementale, aux Philippines

« Gerthie" a créé ELAC en 1990 pour permettre aux communautés et aux parties prenantes locales de faire valoir leurs droits environnementaux et de protéger les ressources naturelles.  En utilisant la science de l’élaboration des politiques, elle a prôné et développé des politiques pour arrêter les projets d’extraction dans les forêts naturelles et les zones clés de la biodiversité, ainsi que des politiques relatives à la réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts. (REDD+), à la gestion de l’air pur, la gestion des ressources côtières, et bien d’autres choses encore.

Stijn Sintubin, Director, European and International Department of ACV-CSC (ACV-CSC International), Belgium

ACV-CSC is the largest trade union confederation in Belgium with 1,600,000 members. For years, Stijn has maintained the relationships between ACV-CSC and trade unions and trade union structures in Asia. He runs policy and training programs with unions all over Asia. Since 2016, he delivers a special program which develops activities on social dialogue and networking of trade unions in Multinational Enterprises and their supply chains, focusing on Cambodia, Indonesia, Philippines, Bangladesh, Myanmar and on the garment and construction sector.

Shigeru Tanaka, Centre de ressources pour l’Asie du Pacifique (PARC), Japon

Shigeru Tanaka est directeur du Pacific Asia Resource Center (PARC), un pôle de réflexion populaire basé à Tokyo, et travaille à connecter divers mouvements sociaux en vue des mêmes objectifs. Depuis 2015, Shigeru est engagé dans des recherches de terrain afin d’évaluer les impacts sur les droits humains et sur l’environnement des projets miniers aux Philippines, en Équateur, au Brésil et au Canada. Il est également membre d’un consortium japonais d’ONG appelé « Ethical Keitai  Campaign »,  qui  examine les évolutions de la diligence raisonnable de la chaîne d’approvisionnement des entreprises japonaises d’électronique et plaide pour une meilleure pratique de management.