Monitoring indépendant des achats publics

Actualités

OSCE, première organisation internationale à s'affilier a Electronics Watch

Electronics Watch est ravie d'accueillir quatre nouveaux affiliés, dont l'un est la première organisation internationale à s'affilier - l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Julia Rutz, Conseillère principale au Bureau du Représentant spécial de l'OSCE et coordonnatrice de la lutte contre la traite des êtres humains, a déclaré : «Il s'agit d'une étape importante, à savoir que l'OSCE, en tant que promotrice de politiques de prévention de la traite des êtres humains dans les chaînes d'approvisionnement du secteur public, a également pris la décision stratégique de veiller à ce que ses propres chaînes d'approvisionnement et pratiques d'approvisionnement ne contribuent pas à la traite des êtres humains.»

Lire la suite

Protéger les droits des ouvrier.e.s chinois.e.s pendant l’épidémie de 2020— orientation pour les acheteurs publics

Le nouveau virus pseudo-grippal observé d'abord en Chine est devenu aujourd'hui une épidémie mondiale avec de graves conséquences et des risques pour les droits des ouvrier.e.s. Les effets de l'épidémie vont s'étendre bien au-delà du risque de maladie. Les limites à la mobilité des personnes entraveront leur retour au travail, ce qui entraînera une perte de revenu pour toutes les personnes concernées. La population va devoir faire face à un environnement restrictif de surveillance et de mise en quarantaine. Electronics Watch et l'Economic Rights Institute ont publié des directives à l'intention des acheteurs publics pour les aider à protéger les droits des ouvrier.e.s de leurs chaînes d'approvisionnement touchées par l'épidémie.

Lire la suite

Le plus important remboursement de frais de recrutement au bénéfice d’ouvrier.e.s migrant.e.s dans une seule entreprise - comment y sommes-nous parvenus?

Cal-Comp en Thaïlande, fournisseur d'imprimantes, de disques durs externes et autres périphériques, s'est retrouvé sous les feux de la rampe récemment après que 10 570 ouvrier.e.s migrant.e.s dans deux usines de cette société ont reçu une indemnisation complète pour les frais de recrutement excessifs qu'ils/elles avaient payés.  Que s'est-il passé dans ce cas ? Quelles leçons peut-on tirer de ce cas précis afin de remédier à la servitude pour dettes et au travail forcé dans les chaînes d'approvisionnement mondiales? Que reste-t-il à faire? Lire en pièce-jointe: Cal-Comp - Une leçon sur l'importance du monitoring ayant pour moteur les ouvrier.e.s  afin d'en finir avec le travail forcé dans les chaînes d'approvisionnement mondiales (en anglais).

Lire la suite

Mission

La mission d'Electronics Watch est d'aider les pouvoirs adjudicateurs à travailler ensemble, et de concert avec les partenaires du monitoring de la société civile des régions de production afin de protéger les droits des ouvrier.e.s dans leurs chaînes d’approvisionnement électronique.